Voyage en Amérique du Sud

Journal de bord d'un voyage le long de la cordillère des Andes de Cuzco à Ushuaïa, au coeur de la Patagonie.

Cusco

Publié le 10/12/2016, par Samuel Dallaporta, Cusco

Je quitte Cusco cette nuit pour la ville de Puno sur les rives du lac Titicaca ! Mais je ne vais pas y rester, je compte aller jusqu'à Copacabana dans la journée, car on m'a conseillé plusieurs fois de privilégier le côté bolivien du Lac.


Au final, j'ai passé pratiquement 3 semaines dans la région de Cusco, pour faire 2 treks principalement : Auzangate - Cerro Colorado et Choquequiero - Machu Picchu. 
 
Le premier a duré 5 jours, le trek fait le tour du Cerro Auzangate qui culmine à 6400m, passe par 3 cols a plus de 5000m et descend rarement en dessous de 4000m. L'altitude rend les montées vraiment difficile mais le dénivelé à la journée n'est pas énorme donc ça se compense bien finalement. Vu la tête que faisaient les gars des agences de trekking quand je leur parlais de l'auzangate, j'ai préféré partir avec un "arriero" du coin et sa mule qui portât mes affaires de couchage.
 
J'ai vraiment adoré ce trek, les paysages sont superbes et variés et puis il y a beaucoup de vie : baucoup de passereaux, quelques rapaces, oies, canards, cailles... des vigognes (camélidé sauvage) et des alpagas/lamas en pagaille ! J'ai souvent regretté le téléobjectif ! 
 
Sinon j'étais vraiment seul au milieu des Andes, je n'ai croisé qu'un couple de marcheurs sur tout le trek et puis quelques familles quechua.
 
Le petit point négatif ce fût les nuits froides et humides. Vu les températures annoncées j'ai préféré  louer un sac de couchage sur Cusco mais c'est vraiment galère pour trouver quelque chose de potable, ils sortent des sacs poussiéreux perdant toutes leurs plumes, en vous certifiant que c'est fait pour du -30. Je suis parti avec ce qui me paraissait le mieux mais je me suis pelé comme jamais toutes les nuits en dormant tout habillé ! Mais bon ça ne m'a pas empêché de bien profiter du trek ! 
Le 4eme jour j'ai rejoins le trek du Cerro Colorado, très touristique, sans la mule ni le guide puisqu'elle a décidé de rentrer à la maison pendant la nuit et que lui a dû partir la chercher au matin. J'ai campé au départ de cette petite rando d'une journée et je suis parti vers la "Rainbow Mountain" le lendemain à 5h, juste avant que les dizaines de bus touristiques arrivant de Cusco ne débarquent. Au sommet culminant à 5200m, la vue à 360 était magnifique et la neige laissait lentement apparaître les raies de couleur sur les flancs de la montagnes. J'ai pu en profiter une petite heure tout seul avant que les premiers touristes n'arrivent puis s'en est suivit des centaines, la plupart à dos de mule tirées par des villageois. En les croisant à pied avec mon gros sac, je me sentais fier et eux feignant ^^
 
Le 29 novembre je suis parti pour le trek du Choquequirao, j'avais prévu de prendre mon temps et d'arriver à Agua Calientes, au pied du Machu Picchu, le 9eme jour. 
 
J'ai été moins emballé par l'environnement de ce trek, beaucoup plus bas que le premier, plus chaud, empesté de moustiques affamés. Et puis on marche la plupart du temps à travers des forêts d'eucalyptus basses et très denses.
Mais à quelques reprises, le sentier s'enfonce dans la jungle, avec de grands arbres pris de mousses et de lianes qui s'extirpent de l'ombre ou monte en altitude au dessus des 4000m rappelant certains paysages des hautes Pyrénées, si on fait abstraction des champs de patates. Et ces passages valaient vraiment le coup. Mais l'intérêt du trek c'est bien sûr les ruines du Choquequirao, perdues au milieu des montagnes qu'on visite seul, à son rythme. 
 
J'ai croisé quelques groupes sur le trek, que des français ! J'ai pratiquement jamais marché seul au final mais la plupart se sont arrêtés au Choquequirao. J'ai fait les 6 derniers jours avec Thomas, un français de mon âge super sympa, rencontré sur les ruines du Choquequirao, qui allait lui aussi jusqu'au Machu.
 
 Finalement on est arrivé le 7eme jour à Aguas calientes, on a sauté 2 étapes ou les campements étaient vraiment moyens et puis la saison des pluies commençait à s'installer. On a eu du coup des journées bien remplies : comme le 4eme jour où on s'est payé 2400m de dénivelé positif !
 
Le 8eme jour : la visite tant attendue du Machu !
Bourré de monde bien sûr, c'est difficile d'apprécier le lieu avec une foule pareille. Même si c'est très impressionnant cette citadelle perchée dans la montagne, au final j'étais content d'être au Machu Picchu parce que c'est le Machu Picchu mais sans plus...
 
Demain soir je serais donc en Bolivie normalement, cette nuit sera donc ma dernière au Pérou... Ensuite La Paz puis quelque part dans l'ouest de la Bolivie :)
 
La bise !
 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Où suis-je ?


Mes albums photos

Liens à voir

Archives

Mes amis

Derniers articles

Recevoir les actus du blog